Vers l’émergence d’allergènes de poi(d)s ?

Les techniques de fabrication des industries alimentaires sont en perpétuelle évolution et de nouveaux ingrédients sont régulièrement utilisés qui, pour certains, peuvent de révéler allergisants. Ainsi est-ce le cas du pois, et notamment du pois blond, qui commence à être incorporé dans diverses préparations culinaires.

Le pois jaune est une légumineuse et appartient, comme notre classique petit pois vert, à l’espèce végétale Pisum sativum et est consommé sous forme sèche (pois cassé). La farine de pois cassé intéresse l’industrie agro-alimentaire car, contrairement aux huiles sujettes à oxydation, ses protéines sont stables et plus faciles à incorporer aux aliments. Son utilisation dans des pains, en mélange à la farine de blé, a également permis à des chercheurs d’en augmenter le taux en protéines. Ainsi le pois a-t-il été introduit au cours des dernières années sous forme de farine ou d’isolats comme ingrédient d’aliments aussi divers que des steaks hachés, des charcuteries, des nuggets ou des gâteaux et biscuits sans gluten.

Mais comme d’autres légumineuses telles que l’arachide, le soja et la lentille, avec lesquelles il existe des sensibilisations croisées, le pois peut être responsable d’allergies alimentaires et plusieurs cas d’anaphylaxie au pois blond ont déjà été rapportés.

Comme d’autres allergènes émergents il ne fait pas l’objet d’un étiquetage obligatoire et peut dès lors se comporter comme un allergène masqué. Une lecture attentive de l’étiquetage des produits alimentaires est donc nécessaire, et est facilitée dans le cadre de la démarche « Transparence Contrôlée sur Eassafe ».

JeanFrançois Fontaine, allergologue et gérant d’Eassafe
En savoir plus sur Eassafe

Bibliographie :

  • Dreyer L, Astier C, Dano D et al. Consommation croissante d’aliments contenant du pois jaune: un risque d’allergie ? Rev Fr Allergol 2014; 54 : 20-26.
  • Richard C, Jacquenet S, Sergeant P, Moneret-Vautrin D. Cross-reactivity of a new food ingredient, dun pea, with legumes, and risk of anaphylaxis in legume allergic children. Eur Ann Allergy Clin Immunol. 2015; 47: 118-25
  • Chabane H. Les Allergies alimentaires : diagnostic, traitements et perspectives. Ed Solutions Vigot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *